Dans la catégorie "technique" :

Les fondamentaux techniques partie 29 : le service slicé


@thetennisreview.com

Le service slicé est généralement le premier service à effet enseigné, mais c'est également celui dont l'enseignement à le plus évolué durant les dernières années. En effet, combien d'entre nous ont appris ce service en essayant d'appliquer ces trois consignes (pour un droitier) :

 - lancer la balle légèrement à droite
 - chercher à enrouler la balle sur le coté
 -
Accentuer l'effet par une supination de l'avant bras.


Pendant de nombreuses années, ces trois points ont été considérés comme les fondamentaux techniques du service slicé. Parler par exemple de service slicé avec une action de pronation de l'avant bras vous faisait passer pour un mauvais enseignant voire pour un illuminé. Seulement, certains de ces fondamentaux ont été progressivement mis à mal avec l'amélioration de la définition des vidéos et des ralentis. Ainsi, dans le livre édité par l'ITF en 2009, "Technique development in tennis stroke production", l'auteur écrit à propos du service slicé : "vous ne devez pas frapper autour de la balle, mais à travers avec le tamis de la raquette inclinée".
De plus, difficile aujourd'hui de parler d'une seule technique de service slicé alors que l'on sait qu'il existe deux grands types de services au niveau biomécanique : le service rotationnel et le service en translation. 

Dans cet article, je vous propose dans un premier temps de casser certaines croyances pédagogiques et en particulier de la supination, puis de détailler les fondamentaux techniques possibles pour effectuer une service slicé en fonction de la mécanique préférentielle de votre service.

Lire cet article

Les fondamentaux techniques partie 28 : le service lifté




Le service lifté (ou kické comme on l'appelle couramment également) fait aujourd'hui partie intégrante de la panoplie de coups des joueurs de tennis de bon niveau, particulièrement en seconde balle. Utiliser cet effet présente quatre intérêts majeurs :

 - obtenir de la sécurité par rapport au filet grâce à la trajectoire arrondie

 - faire retomber plus facilement la balle dans le carré du fait de l'effet Magnus

 - rendre la lecture de la trajectoire difficile par l'adversaire par le changement de trajectoire au rebond

 - repousser le relanceur et le forcer à jouer une balle au niveau ou au dessus de l'épaule

Toutefois, comparé au service à plat et au service slicé dont l'apprentissage est relativement aisé, maîtriser le service lifté demande à la fois une bonne coordination, mais également une gestuelle plus rotationnelle.

Je vous propose dans cet article de détailler les différents points clés du service kické en prenant pour exemple un des joueurs les plus efficaces dans ce domaine : Roger Federer.

Lire cet article

Les fondamentaux techniques partie 27 : l'utilisation de la main libre


@ baseline.com


Dans l'apprentissage du tennis, le rôle de la main qui tient la raquette est primordial et une très grande majorité du travail est axé sur son action. Pourtant, la main non dominante, appelée plus communément main libre, tient un rôle plus qu'important dans la qualité technique des coup proposés. Si son utilisation est évidente lors de la frappe en revers à deux mains ou lors du lancer de balle au service, il ne faut pas négliger son action dans l'ensemble des autres coups car ce travail de l'ombre est nécessaire sur le plan de l'efficacité biomécanique.

Ainsi, nous pouvons répertorier les différentes actions :

 - soutien de la raquette en position d'attention

 - changement de prise

 - guidage de la tête de raquette lors de la préparation

 - aide à la rotation des épaules et donc à la différentiation haut/bas du corps

 - aide au déclenchement de la frappe

 - maintien de la ligne des épaules

 - récupération de la raquette après l'accompagnement

Toutefois, afin de faciliter la visualisation ainsi que le transfert vers votre propre jeu, j'ai préféré dans cette article vous proposer une analyse coup par coup de l'utilisation de la main et du bras libre.

Lire cet article

Le changement technique au service de Djokovic


@https://cdn.newsapi.com.au

La nouveauté qui a frappé le monde du tennis en ce début d'année est la nouvelle gestuelle adoptée par Novak Djokovic au service. Si le résultat ne semble pas avoir été suffisant pour soulager complètement le joueur serbe puisqu'il vient de se faire opérer, il est toujours intéressant d'observer des modifications techniques importantes chez les joueurs de haut niveau.

Un changement de cette importance n'est jamais anodin et a du être mûrement réfléchi par le joueur et son staff. L'arrivée d'André Agassi n'est d'ailleurs peut être pas étrangère, lui même ayant modifié son armé durant sa carrière après une sévère blessure au poignet.

Pour comprendre cette modification, je vous propose dans un premier temps je vous propose dans un premier temps de détailler la pathologie dont souffre le joueur Serbe, l'épicondylite plus communément appelée tennis elbow, et ensuite de tenter de trouver une explication à cette douleur en faisant un petit historique de la technique gestuelle de Djokovic.

Lire cet article